Journées régionales de la SEPEA à Aix-en-Provence 15 et 16 JUIN 2018

Société Européenne pour la Psychanalyse de l’Enfant et de l’Adolescent

Journées régionales de la SEPEA

à Aix-en-Provence

15 et 16 JUIN 2018

Auditorium du C.H Montperrin,

109 avenue du petit Barthelemy

13090 Aix-en-Provence

VENDREDI 15 JUIN 2018 de 20 h 30 à 22 h 30

Conférence de : Isabelle Martin-Kamieniak

Psychanalyste membre titulaire formateur de la SPP, membre de la SEPEA

Discutant : Alberto Konicheckis, psychanalyste, membre de la SPP et de la SEPEA

Professeur de psychologie clinique à l’université Paris Descartes

TDH_A, Hyperactivité/ troubles de l’attention

Que peut en dire la psychanalyse aujourd’hui ?

Le diagnostic d’hyperactivité a envahi les institutions, qu’elles soient soignantes ou scolaires, et bien au delà le socius, les médias, et malheureusement les familles… Ce diagnostic pédopsychiatrique, qui repose sur une évaluation comportementale, aboutit le plus souvent à un traitement médicamenteux sans que soit véritablement posée la question du sens de ce trouble du comportement dans l’organisation globale de la personnalité du patient, pas plus que les données contextuelles de son apparition.

Que peut en dire la psychanalyse contemporaine ? La psychanalyse reste le seul corpus théorique à proposer une compréhension d’ensemble du fonctionnement psychique, de sa structuration et des émergences de symptômes, fussent-ils comportementaux. La symptomatologie du fameux TDH-A, « syndrome d’hyperactivité avec troubles de l’attention », existe depuis longtemps et s’insère dans différentes organisations psychopathologiques et il semble essentiel de resituer ces symptômes dans le fonctionnement psychique particulier et propre à chaque enfant.

À partir de la rencontre avec Nathan, nous pourrons réfléchir à la question de la pulsionnalisation de l’excitation, à celle des défaillances des systèmes de transformation de l’excitation en pulsion, et donc à la constitution d’un masochisme érogène primaire qui soutienne la construction du narcissisme primaire. Car c’est bien à un effort de construction de nos représentations de l’aube de la vie psychique que cette symptomatologie nous convie.

Cette conférence est ouverte au public.

SAMEDI 16 JUIN 2018 de 9 h à 17 h : une journée de travail clinique

Travail en ateliers animés par des membres de la SEPEA.

Présentation de deux cas de psychothérapie psychanalytique.

La participation au travail de cette journée du samedi est réservée aux personnes répondant aux critères de la SEPEA :

expérience psychanalytique personnelle, pratique de la psychothérapie psychanalytique avec l’enfant et l’adolescent.

Comité d’Organisation :

Myriam Boubli, Anne Boyer, A. Boisseuil, O. Burnichon, A. Burtey, Jean-François Daumark, Florence Guignard, Geneviève Henric-Gras, Marie-Hélène Julien-Laferrière, Marie Konicheckis, Marie-Thérèse Roure

Correspondance : sepeasud@hotmail.com

———–

TELECHARGER LA FICHE D’INSCRIPTION